blason

2014 et 2015, la passe à vide de Nelva

2014 - 2015 La passe à vide de Nelva
Après le départ d’Opulon, les soucis de dirigeance se sont accumulés, entre un co-Empereur (Loitho) absent, et un autre, déserteur, suite à de grosses difficultés à obtenir l’approbation de la communauté. Les deux cas sont assez particuliers, et, par devoir de mémoire, il est toujours important de s’y attacher. Pour se remettre dans le contexte, Opulon viens de partir. VenusVitrix et Loitho sont officiellement, à ce moment précis, co-dirigeants de Nelva. Artheriom, dont les liens avec VenusVitrix importent pour la suite de l’histoire, n’est actuellement qu’un “Ministre” chargé de l’infrastructure technique de l’alliance. Notez les guillemets à Ministre, puisque ce rôle n’a officiellement jamais existé.

Loitho, alors en études supérieures, part aux Etats-Unis pour plusieurs mois. Durant cette période, il sera injoignable, et sera considéré de-facto par de nombreuses personnes comme ayant déserté. Malgré les années, il nous a toujours été impossible de le recontacter. Nous sommes donc officiellement sans nouvelle depuis 2014.
Saveriocoy, alors dirigeant (car créateur) de Nelva sur FallenGalaxy, est entré dés le premier jour en collision frontale avec VenusVitrix, en utilisant des arguments sexistes pour la plupart. D’autres incidents avaient déjà valu, à l’époque, un procès interne à Nelva, qui lui avaient à l’époque valu une radiation sur Désert-Opération, des suites d'un procès qui restera dans les mémoires des plus anciens, et, bien qu'incomplètes, des archives existent toujours à ce sujet.
En conséquence de cause, l’arrivée au sein de la maison Impériale provoqua une vaste levée de bouclier, et certains joueurs, refusant un leadership contesté, et contestable, quittèrent l’alliance. Après plusieurs semaine de cohabitation pour le moins difficile, VenusVitrix, soutenue par une partie de la communauté, expulsera définitivement Saveriocoy de l’alliance. Artheriom prendra alors sa position d’Empereur associé, tout en restant cependant en retrait, à la fois dans la vie de l’alliance, et dans les décisions impériales.

Mais une révolte n’arrive jamais seule. Le peuple, passablement énervé de l’absence de dirigeance claire, et les multiples attaques au sein même de la maison Impériale, ont conduit à des situations où, n’ayant plus de repères, le peuple tenta de prendre le pouvoir. Ce fut notamment le cas sur FallenGalaxy, ou des joueurs, menés par Negima, officier de Nelva, Atlantis et Tenro, provoquèrent une scission de l’alliance, condamnant par la même occasion cette dernière à une longue récession économique, et, à terme une grande perte de puissance militaire. A l’heure actuelle, nous sommes sans nouvelles de Tenro et Atlantis, ces derniers ayant supprimé leurs comptes, après avoir été fortement conspué par une grande partie de la communauté.
Negima fut quand à lui ré-intégré des années plus tard, après que la Maison Impériale eût la certitude de la sincérité de ses excuses, et qu’il eut compris que ces actes, non-content d’être idiots, avaient également conduit à la faillite une alliance, et, de facto, une faction de jeu entière, Nelva ayant été la plus grande puissance de l’Office Diplomatique Galactique. A l’heure actuelle, Negima est un contributeur RP à l’Empire de Goldheim, et un joueur occasionnel sur FallenGalaxy. Contrairement à l’époque, aucun statut ou grade ne lui à été affecté.

Cependant, la lassitude occasionnée par ces contestations à répétition ont conduit la Maison Impériale à s’impliquer de moins en moins dans la vie de l’alliance, la laissant en auto-gestion. En résultèrent des résultats en jeu en berne, ainsi qu’une perte de culture et d’identité considérable. Ainsi, vers la fin de l’année 2014, Nelva, en nette perte d’activité, n’était plus représentée que sur un seul jeu, où elle était minoritaire par rapport aux autres forces en terme de puissance.
Vers mai 2015, il restait ainsi moins d’une vingtaine de Citoyens en Nelva. L’alliance, autrefois bien portante, vivait alors une de ses périodes les plus difficiles. Par ailleurs, le départ de NeoO, grand architecte des infrastructures de Nelva, occasionna, par la même occasion, une panne du site officiel de l’alliance, mais également la perte des serveurs Minecraft, dont il ne subsiste plus grand chose dans les archives (ces dernières seront consultables sur un serveur de Goldheim, monté à cette occasion).

Ainsi, une transition de l’administration chaotique, un défaut de motivation, et de fortes dissensions au sein du groupe auront causé une petite mort de l’alliance. Les leçons à tirer de cette période de Nelva sont nombreuses. La première, c’est que les transitions, lorsqu’elles sont obligatoires et forcées, doivent se faire avec un consentement global et très majoritaire. Quitte à renoncer au principe de la monarchie bonapartiste prônée par Nelva, une option probablement plus simple et douce aurait été de procéder à une élection, ou, tout du moins, une vaste consultation publique, afin d’être éclairé sur la direction que souhaitait prendre l’alliance. La seconde leçon qui en découle, c’est qu’il est absurde, sinon dangereux, de laisser reposer l’ensemble du travail sur une seule personne : L’absence de succession clairement établie, faute d’avoir réellement formé des joueurs à la prise de pouvoir ont conduit à ce capharnaüm. Le même constat peut s’effectuer du côté technique : Si plusieurs personnes avaient eu charge du maintien des infrastructures techniques de l’alliance, alors le départ de NeoO n’aurait pas causé tant de dégâts. La dernière leçon importante à en tirer, c’est que malgré le fait que le Peuple ne soit pas au premier plan politique de Nelva, il est impossible d’avancer sans son approbation : Le peuple doit donc, d’une manière ou d’une autre, prendre davantage part aux grandes décisions de l’alliance, et se sentir plus impliquée sur le plan politique.


Vers Juin 2015 (les détails de cette période restent flous et incomplets), une tentative de réanimation de Nelva sera opérée par VenusVitrix et Artheriom : Déploiement sur de nouveaux jeux, sondages, nouvelle charte graphique, tentatives de recrutement des joueurs et remotivation des troupes restantes, etc. Cependant, à cause de l’histoire encore trop récente et chargée de l’alliance, et d’un héritage culturel trop lourd, la maison impériale se révéla incompétente à assurer une telle charge. Fin 2015, la mort de Nelva est annoncée. Le Haut-Commandement se met alors à travailler sur un nouvel Empire : Goldheim.


La suite au prochain épisode...

Rédigé par Artheriom, le 08/09.